De Cherbourg à Ijmuiden

Après ses retrouvailles avec Cherbourg, son port d’attache, et un hivernage qui lui a permis de se refaire une petite santé, Lazy Jack est reparti en mai sur les flots, cap vers la Mer Baltique cette fois.
Les week ends du 8 mai puis de l’ascension nous ont permis de progresser vers le Nord: Boulogne-sur-mer d’abord pour un arrêt au port de 17 jours puis Ijmuiden Seaport Marina (comprenez Amsterdam Beach) durant le week end de l’ascension.

L’escale de Boulogne-sur-mer était nécessaire pour pouvoir passer le cap Gris Nez au bon moment avec un maximum de courant.

Après 26 heures de navigation le long des DST (Dispositif de Separation du Trafic c’est à dire Autoroutes pour cargos), des parkings pour cargos et des champs d’éoliennes, nous avons d’abord passé au petit matin Rotterdam puis nous sommes arrivés en début d’après-midi à Ijmuiden. C’est un peu déroutant de se retrouver au large de la Mer du Nord au milieu de telles installations de régulation des activités. On a l’impression de traverser une zone mi terrestre mi maritime.
Les côtes, belges d’abord, néerlandaises ensuite, offrent un paysage très industriel qui, bien que peu glamour, ne manque pas de pittoresque…

La marina de Ijmuiden se trouve au Nord d’un parc national étalant à perte de vue ses dunes de sable. Ce week end de l’ascension, l’anticyclone était au rendez-vous. Baigneurs et surfeurs rouvraient les petites cabanes de plages en lisière des dunes de sable. L’été faisait son entrée à Amsterdam Beach.

L’envers du décor…

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *