Le Nord-Ostsee-Kanal

Le Nord-Ostsee-Kanal est présenté dans les guides comme l’un des canaux les plus fréquentés dans le monde par le trafic commercial. Long de 53 miles, il ouvre un passage sécurisé entre la mer du Nord et la mer Baltique et évite aux navires d’avoir à contourner les côtes danoises. Autant dire que nous nous sentions tout petit aux abords de l’écluse de Brünsbuttel, porte d’entrée du canal sur l’Elbe.
Pourtant tout s’est très bien passé: pas d’attente au passage de l’écluse, trafic très raisonnable et largeur bien suffisante pour croiser et même doubler les autes usagers.
Certes, nous étions particulièrement concentrés sur la barre lorsque de grosses unités nous cotoyaient d’un peu près, mais au final le trajet a été plutôt agréable, le long de rives tantôt champêtres, tantôt boisées, animées de campeurs, pêcheurs, cyclistes ou simples randonneurs.

Arrêt pour deux nuits dans la marina de la petite bourgade de Rendsburg, aux deux tiers du parcours. L’occasion d’acheter de la truite fumée et quelques brötchen…

Puis fin du parcours jusqu’à l’écluse d’Holtenau porte sur la mer Baltique. Là nous avons dû patienter deux heures au ponton d’attente, une seule écluse fonctionnant du fait de travaux et le traffic commercial étant prioritaire sur celui des plaisanciers.

Puis nous voilà dans le fjord de Kiel à la recherche d’une marina voulant bien nous accueillir. Après un premier échec à la marina de Laboe pleine comme un oeuf, nous nous décidons pour le Kiel Olympiahafen histoire d’optimiser nos chances… Nous abordons le ponton d’accueil du site olympique sous un ciel noir de nuages, salués par les sifflements des haubans environnants.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *