Lazy Jack en Bretagne Sud

Après l’île de Sein, nous avons longé la baie d’Audierne jusqu’à Bénodet.

Quelle surprise quand nous recevons à notre arrivée à Bénodet un SMS de Mike et Kate (nos amis anglais rencontrés en mer Baltique) qui nous disent nous avoir croisé sur l’eau dans la baie de Bénodet alors qu’ils se dirigeaient vers Loctudy. Malheureusement nos routes divergent, eux continuant vers l’ouest, et notre rencontre ne se fera finalement qu’en échanges numériques de SMS.

Escale tranquille dans la marina de Ste Marine sur l’Odet, que nous quittons pour les Glénan après avoir préalablement remonté l’ Odet sur quelques milles.

Grand beau temps sur les Glénan. Nous jetons l’ancre dans le mouillage de ‘la chambre’ au sud de l’île St Nicolas, entourés d’une bonne soixantaine d’autres bateaux…. Malgré l’affluence, l’endroit est très paisible et couvert de voiles de toutes sortes: planches, dériveurs, quillards, catamarans glissent doucement dans le soleil. L’eau est limpide et on ne se lasse pas de contempler le spectacle des petites plages de sable fin qui découvrent à marée basse.

Aprés les Glénan, cap sur l’île de Groix, dans le petit mouillage de Locmaria au Sud de l’île. Il est bondé, ce qui nous oblige à mouiller un peu trop près de l’estran à notre goût.
Le lendemain nous contournons la presqu’île de Quiberon en empruntant le célèbre passage de la Teignouse qui a fait transpirer plus d’un candidat au permis hauturier, puis après une tentative infructueuse de mouillage à Carnac (trop de clapotis, trop de corps morts, trop de va et vient sur l’eau), nous prenons finalement place au port du Crouesty où nous avons rendez-vous avec nos amis Marco et Béné.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *